7 trucs pour débuter ta saison de course du bon pied ! - La Folle qui court
441
post-template-default,single,single-post,postid-441,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

7 trucs pour débuter ta saison de course du bon pied !

7 trucs pour débuter ta saison de course du bon pied !

Ça fait longtemps que t’entends tes collègues de travail jaser de leurs entraînements de jogging. Ça fait longtemps que ça te tombe sur les nerfs. Non pas parce que tu ne veux rien savoir de la course, mais parce que tu ne comprends absolument rien de ce qu’ils disent. Sois honnête : la vérité c’est que ça fait longtemps que t’aimerais donc bien pouvoir te joindre à leurs conversations. Et puisque ça fait si longtemps que ça te trotte dans la tête, tu as finalement décidé de faire le saut : tu commences la course à pied. BRAVOOOOO ! Le plus gros d’la job est fait. Reste juste à avoir du plaisir !

Du plaisir ?!

Bin oui ! Qui a dit que la course à pied n’allait pas avec plaisir ? Qui a dit qu’il fallait souffrir pour courir ? Certainement pas moi ! Sérieux, au nombre d’adeptes de la course à pied que nous sommes juste au Québec, on serait une méchante gang de mazos si personne n’avait de fun à jogger. Belle bande de caves !

Mais pour avoir du plaisir, il faut surtout pas faire n’importe quoi. Attention. Je suis loin d’être une spécialiste de la course à pied. Je n’ai pas de diplôme en jogging. Je ne serai pas celle non plus qui va te dire de quelle façon déposer ton pied pour maximiser tes foulées. Je suis simplement une Folle Qui Court et qui aime transmettre sa passion de la course à pied. Et j’ai surtout le goût de te rencontrer dans six mois en me disant que la course fait maintenant partie de ton mode de vie.

Change ta vision.

Ok. J’avoue qu’intégrer la course à pied dans ton quotidien déjà bien rempli peu ressembler à un casse-tête 5000 pièces, mais je vais te dire une chose : t’as toujours le temps de faire ce que tu veux VRAIMENT faire. Mets tes sorties de course à ton agenda comme si c’était un rendez-vous chez le médecin et n’y déroge pas. Je vais même aller plus loin en te suggérant de voir la course autrement que juste un sport. En fait, plus tu vas courir, plus tu vas constater que ce temps deviendra extrêmement précieux. Du temps pour toi. JUSTE TOI. Pas d’enfant. Pas de patron. Pas de distractions. C’est un beau cadeau que tu te fais !

As-tu la bonne paire de chaussures ?

C’est LA BASE. En décidant de courir, tu décides de miser sur ta santé, right ? Va pas te défaire le dos ou les genoux en t’achetant n’importe quelle paire de shoe claque à rabais. C’est sur que tu t’aides pas. Ton soulier, c’est ton support. C’est ton protecteur. Et surtout ton SEUL investissement. À mon avis, c’est la moindre des choses pour toi de te rendre dans une boutique spécialisée en course à pied afin de trouver le modèle de chaussures qui conviendra à ta pratique.

La musique…

Bin kin !! Il y a de la musique pour danser, de la musique pour brailler et de la musique pour courir. Plusieurs coureurs ne se passeraient plus de leur beat. Moi la première ! J’en fais d’ailleurs l’éloge dans mon billet « La musique magique ». Même s’il fait 32 degrés dehors ou que tu sois marabout, ta musique, elle, aura toujours la faculté d’être bonne et entraînante. Ça aide. Beaucoup. Vraiment beaucoup !

L’effet du outfit.

Je suis la première à le dire : un nouveau kit de course, c’est TELLEMENT motivant ! J’ai hâte à ma prochaine sortie de course pour pouvoir le mettre. J’ai l’impression que je cours plus vite quand j’enfile mes nouvelles shorts ou ma nouvelle camisole. Je me sens belle. Je me sens confiante et y’a rien pour m’arrêter. Faque si c’est un nouveau kit de course que ça te prend pour te faire courir, bin vas donc t’en acheter un !

Vas-y… pro-gres-si-ve-ment.

Si tu penses que ta première sortie en tant que coureur sera un jogging de 4-5 kilomètres, tu fais une belle grosse erreur ! Oui, tu es peut-être capable de courir cette distance demain matin, mais on en reparlera à ton corps dans quelques semaines… ça se peut fortement que tu te sois blessé. En fait, je suis convaincue que ce sera le cas. Tout coureur(débutant ou avancé) qui a pris une pause, doit recommencer à courir de façon TRÈS TRÈS progressive. C’est la clé pour éviter les blessures.

Y’a plein d’applications maintenant qui te permettent de tenir un registre de toutes tes sorties. Ta vitesse, ta distance, la météo, etc. Tu peux même élaborer un plan d’entraînement en vue d’un objectif de distance que tu t’es fixé : 5km, 10km, demi-marathon et même le marathon. C’est fou comme elles sont complètes ! Je me suis longtemps entraînée avec l’application Nike Running Club. En 12 semaines, j’avais atteint pratiquement la distance demi-marathon. Je conseillerais davantage cette option pour les coureurs qui pratiquent déjà la course.

Autrement, pour les néophytes du jogging, je ne pourrais passer sous silence l’expertise et la crédibilité des programmes offerts en ligne par la Clinique du Coureur. Étalés sur plusieurs semaines, ces programmes sont bâtis par des spécialistes en course à pied. Ils sont bourrés de trucs pertinents et d’explications claires afin de te faire progresser, à ton rythme. Tu veux courir ton premier 5k ? Par ICI. Tu veux réussir un 10k en 55 minutes ? Par LÀ.

Écoute-toi.

Ton but est d’avoir du plaisir à courir ? GOOD. Retiens ceci : évite de vouloir suivre les coureurs plus rapides que toi(par orgueil). On va se le dire : tu vas te faire chier et tu n’éprouveras AUCUN plaisir. Même pas proche. Et la première chose qu’on va savoir, c’est que t’auras pitché tes espadrilles loin loin dans le fond de ta garde-robe. Quand on commence ou on recommence à courir, il faut juste courir. Pas de temps. Pas de vitesse. Arrange-toi donc pour le faire de manière confortable. Savais-tu que c’est possible de courir sans t’essouffler ? Il faut simplement trouver une cadence assez lente pour être capable de jaser sans manquer de souffle. Moi je le fais souvent. Et je trouve que ce sont les meilleurs joggings de la terre.

Inscris-toi à une course

Ça pourrait être ÇA, ta source de motivation ! En commençant à courir maintenant, je te confirme que tout est possible d’ici la fin de la saison. Commence déjà à magasiner ton événement de course à pied. Il y en a des centaines offertes au Québec à chaque saison. Et à partir du moment où tu t’es inscrit, pu le choix de t’entraîner pour ! Comme en voyage : ça devient officiel le jour où tu achètes ton billet d’avion ! ? Tant que tu n’auras pas fait de course, tu ne sauras pas tout l’effet positif qu’elle peut avoir sur toi… je le raconte très bien dans mon billet « Ma première course ».

Bonne saison !