1000 km en poussette : JE L’AI FAIT ! - La Folle qui court
6752
post-template-default,single,single-post,postid-6752,single-format-standard,theme-bridge,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.8.0,vc_responsive

1000 km en poussette : JE L’AI FAIT !

Difficile à croire, mais lorsque j’étais adolescente, je détestais littéralement la course. La fille qui s’inventait des raisons pour ne pas courir en éducation physique, eh bien c’était moi !

Heureusement, tout cela a changé l’été de mes 20 ans. Je me suis intéressée plus sérieusement à ce MERVEILLEUX sport. Durant ma grossesse, ce n’était pas possible pour moi de courir comme je faisais de la haute pression. J’ai donc repris la course à pied lorsque ma fille Marley n’avait que quatre semaines (avec l’accord du médecin, bien sûr !) Sur le coup, ce fut un choc total, autant pour mes poumons et mes jambes, mais mon cœur lui… Oufff, il était SI HEUREUX !!!

Quelques mois plus tard, je me suis inscrite à ma première longue distance, un Demi-marathon. À Ottawa, le parcours est sur le plat. J’avais besoin de m’évader et de me surpasser, de repousser mes limites !

Je m’étais bien entraînée entre les boires, les changements de couches, le portage durant mes nombreux étirements. Fun fact : Mon mari m’attendait même parfois à certain endroit lors de mes parcours pour les boires. C’était un véritable travail d’équipe. Après ce 21.1 km officiel, je n’ai jamais cessé de courir. Cette grande étape m’a aussi permis de réaliser que c’était un défi autant pour que le corps que l’âme. J’ai complété plusieurs Demi-marathon depuis, ainsi que deux marathons… dont un troisième prévu en mai 2022 (!!!)

Si mon parcours t’inspire et que tu as envie de franchir un nouvel objectif de course à pied, les Programmes MOA de Joannie et son équipe doivent faire partie de ton défi. Les distances du 5 km, 10 km et 21 km sont possibles. Tu peux le faire, crois-moi !

J’ai atteint le 1000 km en poussette, c’était un moment très émouvant pour moi puisque ma petite Marley n’avait même pas encore un an. 😊 D’atteindre ce nombre de kilomètres avec elle, je dirais que c’est un sentiment de fierté qui ne s’explique même pas ! Depuis toujours, elle me voit m’entraîner, courir, revenir à la maison avec le fameux high du coureur ! Elle-même aime bien la course du haut de ses sept ans bientôt huit.

La course a été très présente durant mes années d’infertilité, elle m’a sauvé de mes peines, de bien du stress et de frustrations. J’avais si mal psychologiquement que le mal physiquement m’aidait un peu à oublier. Depuis, disons qu’avec les années, la discipline et la sagesse m’ont beaucoup aidé. J’explore le sport avec ma fille et nous courrons maintenant de petites distances ensemble. Le cœur me pince en écrivant ça ! Ce n’est pas toujours facile d’enfiler nos chaussures et d’y aller lorsqu’il fait froid, mais chaque fois que cela arrive, elle me regarde toujours avec ses grands yeux et m’encourage : « GO MAMAN !!! »

Jeanie Lemay
[email protected]

Fière membre d’une famille hippie moderne, coureuse depuis 14 années, je m'appelle Jeanie! C’est depuis la naissance de ma fille que je me suis intéressée aux plus longues distances. Pour moi, la course à pied, c'est une façon de m'évader... et de me surpasser!