Accueil - La Folle qui court
5
home,paged,page-template,page-template-blog-masonry-date-in-image,page-template-blog-masonry-date-in-image-php,page,page-id-5,paged-2,page-paged-2,theme-bridge,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.8.0,vc_responsive

Joannie Fortin

La folle, c’est moi !

 

La course est arrivée dans ma vie au moment précis où j’avais grandement besoin de me retrouver dans ma tête… Après plusieurs années, je confirme que la course a été, de loin, ma meilleure thérapie !

 

Autrement, j’aime m’arranger pour avoir un horaire de fou : en plus de me réveiller à 3h du matin pour faire de la radio à Québec, j’anime de nombreuses soirées caritatives et corporatives, je m’entraîne, je prends soin de mon adorable chienne Bali et j’essaie d’avoir une vie privée.

 

Malgré tout, je ne me sens pas essoufflée. Je travaille mon cardio, vous savez !

Suivez-moi dans mes aventures de folle!

Difficile à croire, mais lorsque j’étais adolescente, je détestais littéralement la course. La fille qui s’inventait des raisons pour ne pas courir en éducation physique, eh bien c’était moi ! Heureusement, tout cela a changé l’été de mes 20 ans. Je me suis intéressée plus sérieusement...

La préparation d’une course de printemps n’est pas toujours évidente. En effet, la préparation se fait généralement pendant l’hiver, ce qui peut rendre l’entrainement plus ardu et moins motivant. Or, tout dépendant du niveau des coureurs·euses et du type de performance souhaité, il est possible...

J’ai débuté la course à pied comme plusieurs : « pour me mettre en forme ».  Je courais à peine 2 km et je me trouvais…moyenne. J’ai alors joint un club de course dont la philosophie est de faire bouger tout le monde… peu importe ta condition et...

Cinq jours avant d’accoucher, j’ai déposé sur mon blogue un article à propos de mon accouchement. Un article où je dévoile à la totalité de mes lecteurs ce que je souhaitais le plus : accoucher naturellement. Mon amoureux était bien au fait de ma décision. Il savait,...

Avec l’hiver qui s’installe au Québec, nombreux sont ceux·celles qui décident de troquer l'entraînement extérieur pour leur tapis roulant. D’autres ne jurent que par cet appareil, et ce, 12 mois par année. Dans cet article, j’aimerais m’attarder à la question suivante : est-il mieux de s'entraîner...

C’est drôle, parce que pas plus tard que la semaine dernière, je me disais que j’allais arrêter ça, la course… Pourquoi? J'sais pas trop, une pensée comme ça, parce que j’en avais pas envie cette journée-là, encore moins les semaines à venir j’imagine. Et puis voilà...

Malgré un agenda qui déborde, le sport fait partie intégrante de mon quotidien. Avant la lecture de La course c’est la vie, j’ignorais pourquoi, depuis à peu près dix ans, la course occupait cette place si spéciale.  C’est beaucoup plus qu’un simple loisir ! C’est...

À tous les ans, depuis que La Folle Qui Court existe, je me dis la même chose : tabarouette que j’ai eu une grosse année ! Il n’y a absolument rien de négatif dans cette phrase. Au contraire. Ces années à apprendre sur l’entrepreneuriat me stimulent...

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu une relation amour/haine avec la course.  Je me souviens encore de ce fameux cours d’éducation physique où nous devions courir autour du lac, en cinquième secondaire.  J’attendais impatiemment le petit endroit qui permettait de marcher sans...