Courir pour la cause. - La Folle qui court
395
post-template-default,single,single-post,postid-395,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Courir pour la cause.

Je passe souvent pour une « cheap » dans les lieux publics. Je m’explique. Tsé quand une œuvre de bienfaisance s’est installée une tite-table à l’entrée d’un centre commercial pour faire de la sollicitation ou lorsque la caissière à l’épicerie me propose mettre 1$ de plus sur ma facture pour venir en aide aux victimes d’une catastrophe… ma réponse est toujours toujours négative. Et je suis tellement assumée dans mes réponses que c’est clair qu’il y en a une gang qui ont du se dire que j’étais la réincanation de Mr. Scrooge.

Voulez-vous faire un don pour CI ? Voulez-vous contribuer à ÇA ? Non, merci. Et je continue mon chemin.

Pourquoi ? Parce que je donne bien assez… en courant pour la cause !

Révélation ! Depuis que je participe à des courses caritatives, je sens que je contribue RÉELLEMENT à quelque chose. Y’a tellement de bonnes raison de courir, mais il y a encore plus de raisons de courir pour la cause :

Découvrir une belle cause

En s’informant sur les différentes courses caritatives, vous allez découvrir des causes que vous ne connaissiez pas et qui va peut-être correspondre à vos valeurs.

Rencontrer les principaux acteurs de la cause

Par expérience, je peux vous confirmer que les courses caritatives auxquelles j’ai participé étaient organisées par les fondateurs, eux-mêmes, de la cause. Pas besoin de vous qu’ils sont sur place le jour de la course et que ce sont eux qui sont probablement allés chercher les bananes à l’épicerie la veille. Une bonne façon de pouvoir jaser avec eux et d’en apprendre davantage sur la cause.

S’entraîner.

Parce qu’il faut bien y trouver son compte ! Vous payez. Vous contribuez. Vous courez. Pas plus compliqué ! Vous auriez payé, anyway, pour une autre course. Alors pourquoi pas le faire pour une bonne œuvre ?

Courir en gang.

Ça fait partie de l’objectif de tout événement de course à pied : l’effet de foule. Que ce soit en partageant la route avec un coureur du même calibre pendant l’épreuve ou en se laissant porter par les encouragements de la foule, y’a rien comme une course officielle pour rencontrer des personnes hyper intéressantes !

Voir du monde heureux.

Vous saurez me le dire ! Y’a personne de mauvaise humeur lors d’une course caritative. Tout le monde est souriant. Tout le monde trippe.

Courir pour autre chose que performer.

C’est mon plus beau constat jusqu’ici. D’abord, je dois dire que les courses caritatives sont aussi officielles que les autres événements de course à pied. Les puces, les dossards, les balises, les podiums… tout est pareil. MAIS ! C’est la cause qui sera toujours la gagnante. Rien contre les gazelles qui feront des performances de fou… au contraire : vous m’impressionnez ! Mais disons que les temps sont un peu moins mis de l’avant.

Personnellement, il y a actuellement 3 courses caritatives pour lesquelles je m’implique à titre de porte-parole.

Cours ton Parcours

Assurément la meilleure façon d’entamer sa saison de course à pied : une course qui se tient en plein cœur du mois de mai. On vous donne rendez-vous à la base plein-air de Ste-Foy sur un parcours en terre battue. La cause ? Option-Travail. Un organisme qui favorise le cheminement et l’intégration socioprofessionnels des personnes en les accompagnant dans leurs démarches de développement personnel, d’orientation, de transition de carrière ainsi que de préparation et de maintien en emploi.

Défi du Cap-Blanc

Une fin de semaine complète de défis, tous reliés à la course à pied. Que ce soit en grimpant les escaliers du Cap-Blanc ou en parcourant les sentiers des Plaines d’Abraham, tous les participants se réunissent pour les jeunes défavorisés en soutenant Motivaction Jeunesse. Grâce à son passionné et dévoué fondateur, Luc Richer, Motivaction Jeunesse a pour mission de prévenir le décrochage scolaire, la sédentarité et la délinquance chez les jeunes des milieux défavorisés et contribuer à l’intégration des jeunes immigrants à travers des activités sportives, de plein-air et des expériences significatives.

Grand Circuit Familial

Le Centre Mère-Enfant Soleil du CHUQ est, d’année en année, tellement fier de pouvoir compter sur l’implication du Grand Circuit Familial, une course réunissant les 3 générations, qui se déroule en plein cœur de Saint-Augustin-de-Desmaures. Sensibiliser les gens à la cause des enfants malades et offrir le plus bel esprit de famille, c’est la mission que s’est donné l’organisatrice de l’événement, Élaine B. Marier.

Ces courses sont celles qui me tiennent à cœur. Celles pour lesquelles je m’implique. Que je donne de mon temps. Pas besoin de vous dire qu’il y en a plein d’autres. Il suffit de trouver celle qui vous allume !

Chose certaine, si un jour je suis celle qui est assise à une tite-table dans un mail à demander des sous pour ma cause, JAMAIS, je ne jugerai quelqu’un qui me dit non…

À chacun SA cause. C’est bien correct ainsi.