Santé ! - La Folle qui court
546
post-template-default,single,single-post,postid-546,single-format-standard,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1300,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-16.5,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

Santé !

Santé !

« Bonne année. De la santé! ».

OUF ! C’est un rituel du temps des fêtes que je trouvais donc futile quand j’étais ado: se faire souhaiter la santé. Ça ne voulait rien dire. Ça m’énervait. Autant que me faire souhaiter « un p’tit chum ». Non, mais ?!

Quand je repense à cette époque, je souris. Je ne m’en veux pas. J’étais comme bien des jeunes de mon âge : en pleine forme et loin de connaître la réelle signification de ce voeu.

La santé. Il faut la perdre juste une fois pour réaliser à quel point elle est essentielle. Dans mon cas, c’était entre les deux oreilles. Période difficile. Et la course à pied est curieusement arrivée au même moment. Élément principal de ma guérison. Un hasard ? Personnellement, je me plais à croire que la vie est bien faite.

La course m’apaise. La course m’équilibre. La course me détend. Je ne m’appelle pas La Folle Qui Court pour rien… je cours pour être moins Folle !

Ma santé physique n’a pas été au top cet automne. Douleurs au bassin qui tardent à disparaître malgré tous les efforts et exercices que je me suis faits conseiller par des professionnels de la santé. Pour tout dire, ça fait plus deux mois que je suis au repos. Un repos qui, curieusement, ne me tanne pas tant que ça. Mon DIEU ! Je n’aurais jamais pu dire ça il y a deux ou même un an.

Et vous avez pas idée comme ça me rend fière ! C’est ça aussi le bonheur de la course à pied. Courir, c’est du temps précieux qu’on s’accorde à soi. Oui. Courir, ce sont de petits accomplissements qui génèrent tellement de confiance en soi. Tout à fait. Mais courir, c’est aussi un énorme travail mental. Et encore plus quand on est tenu de s’en passer…

Courir c’est, à mon avis, le plus beau des cadeaux qu’on puisse s’offrir. À moi, de moi, avec beaucoup d’amour. Courir c’est s’aimer. Courir, c’est surtout une foulée de plus vers une meilleure santé physique, mais surtout mentale.

Pour la nouvelle année, je vous souhaite la santé !